Rapports des comités

Chers collègues, je ne vous cacherai pas que l’année 2019 a été des plus actives pour vos déléguées et délégués sociaux. Première bonne nouvelle, nous sommes maintenant 16 membres à se préoccuper du sort de nos membres. Vous vous souviendrez que nous avons connu une dure période grève, solidaire, mais difficile pour certains membres. L’avantage d’être sur le terrain était un avantage indéniable pour se rapprocher des membres. La période des fêtes n’y a pas échappé. Souvenons-nous que nous avons 30% de nos membres qui vivent dans la précarité, ils sont surnuméraires ou SOS. En cette période de confinement, ceux-ci et celles-ci sont les principales victimes des réductions de postes ou du non-renouvellement de contrats.
Nous avons connu beaucoup de succès lors de notre participation à la semaine de prévention du suicide. Rappelons-nous que la santé mentale y est pour 55% de nos cas d’invalidité. Ce sera à vous à me dire les causes. Cependant, avec la montée de l’anxiété chez nos membres, je prévois un automne chaud pour nos déléguées et délégués sociaux. Je ne cesserai jamais de le répéter, ce sont des personnes de coeur.

Guy Gendron,
Coordonnateur du réseau des délégués sociaux, SEUQAM

La grève et la crise sanitaire ont eu un impact sur les travaux du comité d’évaluation ce qui entraîne un retard dans le traitement des dossiers. Alors que nous avions prévu accéléré les travaux du comité en mai et juin, les travaux du comité se trouvent à nouveau au ralenti. Nous avons plusieurs dossiers en attentes de traitement dont 17 fonctions à officialiser (1 métiers et services, 11 professionnelles et 6 techniques) et 9 demandes d’évaluation en cours (2 bureaux, 2 professionnelles et 5 techniques). Même si nous avons certains désaccords avec l’employeur, il travaille avec rigueur et sérieux. Nous devons constamment développer notre argumentaire entre-autre en rencontrant plusieurs salariés et en consultant notre conseiller en évaluation du SCFP François-Matthieu Drouin.
Nous avons quand même réglé avec satisfaction certains dossiers. Les membres du comité pour cette période sont : Robert Parent (métiers et services), Marc Vachon jusqu’à décembre (technique), Isabelle Cloutier depuis janvier (technique), Martine Bussières (professionnelle), Francine Glele (bureau) et Pierre-Paul St-Onge (responsable du comité). Nous tenons d’ailleurs remercier Francine Glele pour sa collaboration qui a annoncé son départ du comité.
Voici les fonctions pour lesquelles nous sommes arrivés à une entente avec l’employeur :
SPA20 | Agente, agent de gestion financière
Nous avons finalisé le dossier en nous entendant sur le dernier sous-facteur à régler. Nous avions un désaccord sur le sens à donner au concept d’emplois de nature similaire et de nature différente. La conclusion de nos recherches et discussions nous ont amené à s’entendre sur le pointage proposé par l’employeur.
STE01 | Technicienne, technicien en informatique
Fonction officialisée sans changement.
SPF01 | Analyste de l’informatique
Fonction officialisée sans changement.
STD04 | Technicienne, technicien de laboratoire
Fonction officialisée grâce au travail syndical qui a complètement révisé la fonction répondant ainsi aux attentes des membres.
STA33 | Technicienne, technicien en audiovisuel et
STE03 | Technicienne, technicien en production audiovisuel.
L’employeur avait fusionné trois fonctions de techniciens en audiovisuel. Cette décision créait des insatisfactions et n’était pas logique à plusieurs égards. Nous avons convaincu l’employeur de revenir en arrière et maintenant nous avons deux fonctions distinctes. Ces fonctions semblent correspondre aux attentes des membres et à la réalité du travail sur le terrain.
SB708 | Préposé, préposée à la relance et au dédouanement
Après plus d’un an de discussion, nous sommes arrivés à une entente avec l’employeur qui satisfait toutes les parties dans notre étude de l’évaluation de la fonction. L’évaluation s’est conclue par un classement supérieur.
SP010 | Coordonnateur, coordonnatrice psychologue
Nous avons créé cette fonction suite à une demande d’évaluation. La lettre d’entente a été signée en décembre après la décision de l’UQAM de donner raison au SEUQAM évitant ainsi d’aller en arbitrage. Un nouveau descriptif de fonction a été élaboré et cela a permis d’augmenter la fonction d’une classe.

Pierre-Paul St-Onge,
Coordonnateur du comité d’évaluation, SEUQAM

Bonjour à vous toutes et tous,
Depuis le dernier conseil syndical, les membres du Comité exécutif ont continué de travailler à distance à l’aide de différents outils technologiques. J’en profite ici pour remercier l’ensemble des employés de soutien qui aident et soutiennent les membres de la communauté de l’UQAM dans l’apprentissage et l’utilisation de toutes ces technologies qui sont tellement indispensables pendant cette crise que nous vivons.
Outre la poursuite des activités usuelles (comité paritaire de griefs, SSMT, perfectionnement, etc.), les membres du Comité exécutif ont multiplié les rencontres avec la direction, notamment pour un comité spécial en relation de travail exclusivement consacré à toutes les questions en lien avec la pandémie du COVID19.
Avec ma collègue Sylvie Lemieux, coordonnatrice du Comité Santé, sécurité et mieux-être au travail, j’assiste chaque semaine à une rencontre avec la rectrice et les autres représentants des syndicats et associations (cadres, non syndiqués, VRADHO, etc.). La rectrice nous fait part des discussions qu’elle a avec les représentants des gouvernements, des autres universités et de ce qui se passe à l’UQAM en lien avec la situation actuelle.
Les rencontres intersyndicales avec les associations étudiantes se poursuivent, mais à un rythme moins grand.
De plus à chaque semaine, les représentants de chacune des sections locales du CPSU (Conseil provincial du secteur universitaire) se rencontrent afin de partager la réalité de leur milieu.
C’est d’ailleurs lors d’une de ces rencontres que le président du SEUL (syndicat des employés.es de l’Université Laval) a fait état de la situation entourant la mise à pied de près de 600 employés.es à statut précaire. Il s’agissait essentiellement d’étudiants du Syndicat étudiant. Ça touche seulement 58 employés du SEUL. 85% des pertes d’emplois seront avantagés grâce aux programmes gouvernementaux.
À l’UQAM, pour le moment, nous savons que les contrats en cours sont respectés. Malheureusement, certains contrats se terminant au 30 avril ne seront pas renouvelés. Chaque cas qui est porté à notre attention est analysé et nous intervenons s’il semble y avoir des anomalies. On nous confirme, par ailleurs, que plusieurs contrats sont tout de même reconduits.
Par ailleurs, au cours des prochaines semaines, le SEUQAM participera à un des groupes de travail qui devraient réfléchir sur la reprise des activités suite au déconfinement graduel et sur la session d’automne. J’en saurai davantage au cours des prochains jours. Sachez que la santé et sécurité sera au coeur de nos préoccupations et que nous serons extrêmement vigilants.
Nous avons, entre autres choses, demandé à plusieurs reprises et à plusieurs représentants de l’Employeur, d’avoir accès la liste des personnes qui viennent travailler à l’université. Devant le refus répété, le SEUQAM a porté plainte au Tribunal administratif du travail. Il faut comprendre que ce refus entrave notre travail syndical de représentation et que nous ne pouvons pas nous assurer que la sécurité est adéquate pour nos membres.
Finalement, notre principale tâche consiste à répondre aux nombreux appels et messages courriel de nos membres qui vivent des situations parfois difficiles ou complexes. Il faut répondre à leurs questions, questionner l’employeur, rassurer, expliquer, etc. C’est notre travail habituel au quotidien, mais qui prend une tournure exceptionnelle pendant cette période vraiment particulière et triste.
Pour tous ceux et celles qui auraient perdu un être cher, mes pensées sont avec vous et en mon nom personnel et au nom des membres du Comité exécutif, j’offre mes plus sincères condoléances.
Pour nous tous et nos proches, je souhaite la santé et du courage.
Prenez soin de vous.

Louisa Cordeiro,
Présidente du SEUQAM

Compte tenu de la situation actuelle que nous vivons tous et toutes, les membres de l’exécutif sont à pied d’oeuvre en télétravail pour faire en sorte que les activités syndicales se poursuivent telles que prévues.

Nous avons eu notre première rencontre paritaire de grief par téléconférence le 25 mars dernier. Votre comité de grief travaille très fort à défendre les dossiers de griefs en cours. Nous sommes ainsi parvenus à en régler plusieurs au cours des derniers mois.

À ce jour, nous avons environ 83 griefs actifs qui se détaillent comme suit :

25 griefs mesures disciplinaires
10 griefs surcroits de travail
4 griefs refus de poste ou affectation temporaire
27 griefs harcèlement psychologique (principalement dans le même secteur)
3 griefs sécurité, vêtements, outillage
1 grief salaire
3 griefs évaluation négative
1 grief poste vacant

Ententes

Une entente est intervenue entre les parties permettant à une personne salariée qui a été suspendue d’obtenir un règlement satisfaisant.
Une entente est intervenue entre les parties permettant à une personne salariée victime de harcèlement psychologique d’obtenir un règlement satisfaisant.

Arbitrage

Après quatre longues séances d’arbitrage dans les dossiers de griefs pour le congédiement d’une personne salariée, nous avons malheureusement reçu la décision arbitrale qui rejette les griefs et donne raison à l’employeur.
Emplois précaires
Ce sont près de 30 % de nos membres qui ont des emplois à statut précaire. Nous recevons de nombreux courriels en ce moment de personnes qui verront leur contrat prendre fin dans les prochains jours dû à la situation actuelle. Nous déplorons ces nombreuses pertes d’emplois et nous suivons la situation de près. Un grand nombre de nos membres à statut particulier sont des employés sous octroi de subvention et dépendent essentiellement des subventions liées à la recherche. Nous ferons les vérifications nécessaires en ce qui concerne ces emplois pour s’assurer de toute conformité et de respect envers notre convention collective.

Comité de relation de travail

Nous constatons depuis quelques temps déjà qu’il y a certains secteurs problématiques à l’UQAM d’où découlent souvent un nombre élevé de mesures disciplinaires, de conflits interpersonnels, de confusion au niveau des rôles et des tâches. Un comité de relation de travail a été créé pour un de ces secteurs afin de comprendre les problématiques et ainsi proposer des pistes de solutions.

Le comité de grief:
Sylvie Blanchette
Lysa Brunet
Véronique Cyr-Reid
Guy Gendron

Points saillants de l’année 219-2020

28 janvier 2020

À la demande de la partie syndicale, Sylvain Proulx, conseiller au Service du développement organisationnel, présente l’état financier des budgets du comité de perfectionnement en date du 24 janvier 2020. Une demande de Formation LinkedIn Learning soulève un questionnement de notre part. Le SEUQAM souhaite que la partie patronale fasse des vérifications sur la gratuité des formations offertes dans ce catalogue de formation et sur la possibilité d’obtenir une licence institutionnelle. Le SEUQAM approuve un 2e groupe de cours de préparation à la retraite.

Annie Corriveau, directrice du Service de développement organisationnel (SDO), propose au SEUQAM qu’une conférence soit organisée le 5 février afin de sensibiliser la communauté dans le cadre de la semaine de la prévention du suicide. Le SDO suggère également qu’il pourrait y avoir des kiosques d’informations sur les ressources disponibles à l’UQAM : Programme d’aide aux employés, réseau des délégués syndicaux SEUQAM, Bureau d’intervention et de prévention en matière de harcèlement (BIPH) et Service de prévention et de la sécurité (SPS). Le choix du conférencier suggéré est Sylvain Marcel et le titre de sa conférence est : « aidez-moi ». Le SEUQAM donne son aval au projet.

Le SDO nous informe que plusieurs unités ont demandé qu’une formation sur les clientèles difficiles soit offerte à leurs employés. Le SEUQAM donne son approbation, mais souhaiterait qu’une partie de cette formation porte sur comment agir en situation de crise. Le plan de cours détaillé nous sera présenté avant que l’offre de formation soit envoyée aux participants.

Puisqu’un grand nombre des demandes sont liées au développement des compétences pour le secteur TI/informatique, le SDO informe le SEUQAM qu’un comité de travail ad hoc se penchera sur ces enjeux et défis. Le SEUQAM souhaite participer aux discussions de ce comité.

La période d’inscription pour les faire une demande de bourses aura lieu du 1er au 15 février 2020.

11 mars 2020

Annie Corriveau nous informe que suite à notre demande concernant Formation LinkedIn Learning, il y aura un suivi quant aux nombres d’employés ayant terminé la formation.

Le comité paritaire de perfectionnement aura une plateforme de partage de documents sur le WIKI UQAM.

Sylvain Proulx nous présente et nous explique l’état des dépenses réelles et disponibilités 2019-2020. Le SEUQAM souhaite qu’une section « demandes collectives autorisées » soit ajoutée dans les prochaines présentations de l’état des dépenses du comité.

Il y aura deux groupes de formation « gestion des clientèles difficiles » prévue le premier et le 14 avril.

Les demandes de bourses pour le trimestre d’été 2020 sont entérinées par le comité.

Le SEUQAM et le SDO s’entendent pour mettre sur pied une séance d’information à l’automne 2020 « Ce à quoi vous avez droit, plan de développement individuel et réussite professionnelle ». Cette séance permettrait de répondre aux nombreux questionnements des membres du SEUQAM face à leurs différentes possibilités de cheminement de carrière à l’UQAM. Cette séance d’information pourrait être adaptée à chaque groupe d’emploi.

La partie patronale suggère que les membres du comité paritaire bâtissent ensemble le contenu de la séance d’information en y incluant un volet administratif, un volet cheminement et un volet général à tous.

La partie patronale nous informe qu’une démarche de révision du processus du traitement des demandes de perfectionnement est en cours et nous transmet un document concernant les demandes exprimées par les TI en perfectionnement. Le SEUQAM souhaite qu’une révision du guide de perfectionnement soit faite par le comité.

21 avril 2020

La réunion du comité paritaire a eu lieu par Zoom. La partie patronale nous présente la ventilation des états financiers. Le budget initial était de 842 500 $ et la disponibilité à ce jour est de 124 127 $. Le SEUQAM aimerait retrouver dans le budget une mention des dépenses ventilées par groupe ; professionnel, bureau, techniques et métiers. Cette demande est récurrente.

Sylvain Proulx nous explique que de nombreux évènements sont annulés ou reportés. Certaines sommes ont été engagées et ne seront pas dépensées. De plus, certaines de ces sommes ne sont pas remboursées comme des billets d’avion, parce que les compagnies aériennes offrent des crédits. L’UQAM réfléchit à ses recours possibles pour recouvrir ces sommes.

Annie Corriveau nous annonce que les employés du SEUQAM qui souhaitent suivre un cours d’été crédité profiteront non seulement de l’exonération de frais de scolarité, mais n’auront pas à payer les frais d’admission. Ils bénéficieront également, après entente avec leurs gestionnaires d’une réduction de leur horaire de travail de 3 heures sans perte de salaire. Un communiqué sera envoyé incessamment aux employés. Le SEUQAM suggère qu’un rappel sur les formations non créditées disponibles en ligne soit aussi inclus dans le communiqué.

La prochaine réunion du comité aura lieu le 1er juin prochain par Zoom.

Les membres du comité:
Marie-Noëlle Bourdiec (élue de septembre 2019 à janvier 2020)
Éliane Cantin, groupe technique (réélue septembre 2018)
Sylvie Lemieux, coordonnatrice
Guy Paradis, groupe métiers-services (réélu septembre 2019)
Marianne Proulx, groupe professionnel (élue septembre 2019)

Le rapport du comité SSMT étant plus complexe, vous trouverez le document PDF ici:

Rapport_comité_SSMT

Les membres du comité:

Ginette Henderson, groupe bureau (réélue septembre 2019)
Russell Coughlin, groupe métiers-services élu septembre 2019)
Michel M. Perron, groupe professionnel (élu de septembre 2019 à novembre 2019)
Dominic Lorrain, groupe métiers-services (élu de septembre 2018 à février 2020)
Sylvie Lemieux coordonnatrice, groupe technique (réélue septembre 2018)

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*